samedi, juin 22MISHAPI VOICE TV

Auteur/autrice : Mishapi Voice TV

Bukavu : au moins 150 familles sans abris à la suite d’un incendie à Kadutu

Bukavu : au moins 150 familles sans abris à la suite d’un incendie à Kadutu

A LA UNE, Environnement
Environ 150 ménages vivent, depuis dimanche 9 juin, à la belle étoile après qu’un incendie a ravagé leurs habitations, dans la commune de Kadutu, à Bukavu (Sud-Kivu). Selon des sources sur place, ces familles sinistrées mènent une vie pénible sur le site rasé par l’incendie, et qui est situé  sur l’avenue Lwama, à proximité du marché central de Bukavu. A ce jour, toute l’avenue ressemble à une savane dévastée par le feu de brousse et les maisons ont été réduites en cendre. Seules quelques rares habitations construites en matériaux durables gardent encore leurs vestiges et les sinistrés ne savent pas où aller. « Nous sommes ici, nous ne savons pas où nous allons nous abriter, nous passons la nuit à la belle étoile, nous demandons aux autorités de nous venir en aide », a plaidé l’un d’eu...
RDC : le Gouvernement Suminwa investi

RDC : le Gouvernement Suminwa investi

A LA UNE, Politique
Les députés nationaux de la République démocratique du Congo ont approuvé mercredi 12 juin à Kinshasa, avec une écrasante majorité, le programme 2024-2028 du Gouvernement Suminwa.  Sur un total de 405 députés qui ont participé au vote, 397 ont voté pour ce programme d’actions et 8 se sont abstenus. Au cours des débats en plénière qui ont suivi la présentation ce programme, les députés ont formulé des recommandations à la cheffe du Gouvernement en vue de son enrichissement. La Première ministre, n’a pas sollicité 24 voire 48 heures pour revenir répondre aux diverses préoccupations exprimées par les députés nationaux. Trente minutes ont suffi à Judith Suminwa pour regrouper les préoccupations des élus du peuple manifestées à travers les différentes questions. A la suite des réponses qu’el...
Combats FARDC-M23 : la MONUSCO réaffirme son appui à l’armée congolaise à Kanyabayonga

Combats FARDC-M23 : la MONUSCO réaffirme son appui à l’armée congolaise à Kanyabayonga

A LA UNE, Sécurité
Les affrontements opposant l’armée congolaise et ses alliés aux rebelles du M23 se sont poursuivis, lundi 3 juin, autour de la cité de Kanyabayonga, territoire de Lubero (Nord-Kivu). La MONUSCO a confirmé son appui aux FARDC pour protéger la population locale. Ces combats se sont déroulés notamment sur l’axe Kilambo-Bulindi, Ouest de la cité, dans le territoire de Rutshuru, ainsi que vers Maysafi-Lubwe, dans le parc national des Virunga, axe Kanyabayonga-Rwindi. Le porte-parole de la MONUSCO, lieutenant-colonel Kedagni Mensah, confirme l’appui des casques bleus à l’armée congolaise. Selon lui, ces derniers ont effectué des patrouilles conjointes dans les environs de Kanyabayonga, en coordination avec les troupes des FARDC, afin de renforcer la protection des civils. « Cette situation ...

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu Distribue des vivres aux déplaces se trouvant à MINOVA au Sud-Kivu

A LA UNE, Environnement
Au moins 8800 ménages des déplacés venus du Nord Kivu ont reçu de l’assistance du gouvernement provincial du Nord-Kivu ce lundi 20 Mai 2024. Le gouverneur a fait lui-même le déplacement à MINOVA pour compatir avec ses compatriotes ayant fuit les bombardements de la coalition M23, AFC et RDF. C’est la conseillère principale en charge du social qui a assuré la distribution de l’aide humanitaire à MINOVA dans la province voisine du Sud-Kivu.  La rédaction, MISHAPI VOICE TV
Ituri : 5 groupes armés signent un acte d’engagement pour la paix

Ituri : 5 groupes armés signent un acte d’engagement pour la paix

A LA UNE, Sécurité
Cinq groupes armés locaux opérant dans la province de l’Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo, ont signé vendredi 19 avril, en présence du vice-Premier ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba, un acte d'engagement marquant la cessation immédiate des hostilités. D’après l’Agence congolaise de presse (ACP), les chefs miliciens ont fait la déclaration suivante, avant de signer l'acte d'engagement : « Nous, les groupes armés de l'Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, Autodéfense, Mapi), réunis en date du 19 avril 2024 sous la haute responsabilité de son excellence Monsieur le vice-Premier ministre de la Défense nationale Jean-Pierre Bemba, prenons l'engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l'intérêt de la paix ». Ce n’est pas pour la première fois que les seigneurs ...
Ituri : 10 morts dans une incursion des miliciens de la CODECO à Galayi

Ituri : 10 morts dans une incursion des miliciens de la CODECO à Galayi

A LA UNE, Sécurité
Dix personnes ont trouvé la mort dans l’incursion des miliciens de la CODECO, samedi 6 avril, dans le village Galayi, secteur de Banyali Kilo, territoire de Djugu (Ituri). D’après des sources locales, parmi les victimes figurent quatre femmes. Les mêmes sources rapportent que c’est aux environs de 5h, heure locale, le groupe de ces assaillants en provenance de Andisa, Buraki, Wazabo et Dragi ont surgit dans ce village situé au bord de la rivière Ituri. A leur arrivée, ces miliciens tiraient des coups de feu dans tout le sens, créant ainsi la débandade totale au sein de la population pris de court. Des hommes, des femmes voire des enfants dans une confusion totale, tentaient de se mettre à l’abris. Certains ont gagné la forêt et d’autres ont pris la direction de Mayalibo, village voisi...
Kinshasa : l’OMS lance la campagne « Ma santé, mon droit »

Kinshasa : l’OMS lance la campagne « Ma santé, mon droit »

A LA UNE, SANTE
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) lance, ce dimanche 7 avril, la campagne intitulée : « Ma santé, mon droit » pour défendre le droit à la santé de chacun. Cela en marge de la journée mondiale de la santé, célébrée le 7 avril de chaque année. A cette occasion, l’OMS appelle les gouvernements à réaliser des investissements significatifs pour développer les soins de santé primaires. Cette campagne comprend des appels à l'action dans les domaines des finances, de l'agriculture, de l'environnement, de la justice, des transports, du travail et des affaires sociales. Elle vise notamment à garantir l’accès universel à des services de santé, à l’éducation et à l’information de qualité, à l’eau potable, à l’air pur, à une bonne nutrition, à un logement de qualité, à des conditions de tra...
RDC : Judith Suminwa Tuluka nommée Première ministre

RDC : Judith Suminwa Tuluka nommée Première ministre

A LA UNE, Politique
Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a nommé, lundi 1er avril, Judith Suminwa Tuluka au poste de Premier ministre de la RDC. Cette nomination a été annoncée par la porte-parole du chef de l'Etat, Tina Salama, sur la chaine de télévision nationale, RTNC. Avant sa nomination à la Primature, Judith Suminwa, cadre de l'UDPS et membre de l'Union sacrée pour la nation, a été ministre en charge du Plan au sein du Gouvernement Sama Lukonde II. Originaire du Kongo-Central, elle devient ainsi la première femme congolaise à occuper le poste du chef du Gouvernement. Sa biographie Judith Suminwa était quelques heures avant sa nomination, coordonnatrice adjointe du Conseil Présidentiel de Veille Stratégique (CPVS), une structure technique qui fait le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des enga...
Levée du moratoire sur la peine de mort en RDC : le Canada, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suisse « profondément préoccupés »

Levée du moratoire sur la peine de mort en RDC : le Canada, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suisse « profondément préoccupés »

A LA UNE, Politique
Les ambassades du Canada, de la Norvège, du Royaume-Uni et de la Suisse se disent profondément préoccupées par la levée du moratoire sur la peine de mort en RDC. Ces représentations diplomatiques se sont exprimées dans une déclaration conjointe publiée, mardi 20 mars. En vertu de ce moratoire, rappellent-elles, personne n’a été exécutée en RDC depuis 2003. « Par principe, nous sommes opposées à la peine de mort en toutes circonstances. Nous estimons que l’application de la peine de mort porte atteinte à la dignité humaine, qu’il n’existe aucune preuve concluante de sa valeur dissuasive et que toute erreur judiciaire entrainant son application est irréversible et irréparable », écrivent ces ambassades. Et d’ajouter : « Plus de deux tiers des pays du monde ont aboli la peine de mort en ...
Stanis Bujakera : « Ma place n’était pas en prison, ma place était dans ma rédaction »

Stanis Bujakera : « Ma place n’était pas en prison, ma place était dans ma rédaction »

A LA UNE, Politique
« Ma place n’était pas en prison, ma place était dans ma rédaction », a déclaré le journaliste Stanis Bujakera, mercredi 20 mars après sa libération la veille de la prison centrale de Makala. Il a fait cette déclaration à la rédaction de Actualite.Cd, l’un des médias pour qui il travaille. Reconnu coupable de falsification, contrefaçon et faux en écriture au sujet d'un rapport attribué à l'ANR sur la mort de Chérubin Okende et libéré mardi tard dans la soirée après 6 mois de détention, le journaliste Stanis Bujakera a retrouvé son poste de travail dès ce mercredi. Ce journaliste qui exprime sa gratitude à tous ceux qui se sont mobilisés pour sa libération, reste confiant quant au combat pour un journalisme indépendant.     ...
MISHAPI