vendredi, mai 17MISHAPI VOICE TV

Stanis Bujakera : « Ma place n’était pas en prison, ma place était dans ma rédaction »

« Ma place n’était pas en prison, ma place était dans ma rédaction », a déclaré le journaliste Stanis Bujakera, mercredi 20 mars après sa libération la veille de la prison centrale de Makala.

Il a fait cette déclaration à la rédaction de Actualite.Cd, l’un des médias pour qui il travaille.

Reconnu coupable de falsification, contrefaçon et faux en écriture au sujet d’un rapport attribué à l’ANR sur la mort de Chérubin Okende et libéré mardi tard dans la soirée après 6 mois de détention, le journaliste Stanis Bujakera a retrouvé son poste de travail dès ce mercredi.

Ce journaliste qui exprime sa gratitude à tous ceux qui se sont mobilisés pour sa libération, reste confiant quant au combat pour un journalisme indépendant.

 
 
 
Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MISHAPI